22 octobre 2016

Harcèlement au travail et recherche d'emploi interminable



Le travail de nos jours, Harcèlement. 


Il y a quelques temps, j'étais moi aussi passée par une recherche active d'emploi, comme vous tous je suppose, je ciblais les entreprises et j'envoyais mon CV en rafales! Ayant bossé dans les RH, je sais que seuls les premiers CVs reçus sont ouverts et analysés. Les autres, on ne prend généralement pas vraiment la peine de les ouvrir car les 200 premiers CVs contiennent forcement un -supposé- BON profil. Maintenant  -BON PROFIL- ça reste bien subjectif. 

Je ne m'étonne plus beaucoup de ne pas recevoir de réponses de la part des entreprises, même si c'est très démotivant, ça ne m'étonne plus. Le plus embêtant, c'est de ne pas avoir de retour après un entretien. C'est même dramatique car ça en dit long sur l'état interne de l'entreprise. Une société qui ne prend même pas la peine de me tenir au courant de sa décision concernant l'entretien qu'elle m'a fait passé, est une société dans laquelle je ne souhaite pas travailler.



Beaucoup de structures pensent nous rendre service en nous embauchant. FAUX!


Depuis quand une entreprise pense au candidat avant de penser à elle même ?!  
Elle n'embauche que les profiles intéressants qui peuvent lui apporter une valeur ajoutée, elle ne prendra même pas la peine de lire la suite de votre CV si elle ne pense pas que vous pouvez participer à son développement. DONC, vous êtes aussi importants que le poste qu'on vous propose. Alors ne quémandez pas! et pendant un entretien, posez vous aussi des questions. 


Si un recruteur ne voit pas en vous le candidat idéal, ça ne veut pas dire que vous ne l'êtes pas, ça veut juste dire qu'il n'a pas su voir que vous pouviez correspondre au poste. Un recruteur est

avant tout une personne comme vous et moi, peut être que votre CV lui est tombé entre les mains au moment ou il avait besoin d'un café ou d'une clope, ou peut être que vous portez le prénom de son EX lol ...etc...

Je n'ai pas une confiance aveugle en mois mais je peux vous dire qu'il y a un nombre incalculable de postes que j'aurai pu occuper honorer et développer en véhiculant une parfaite image de l'entreprise puisque je possède le savoir faire adéquat et les compétences requises mais que je n'ai pas cette capacité à dire à la personne en face de moi - recruteur- ce qu'elle veut entendre. On me demande d'être authentique mais on préférerait m'entendre dire exactement, mot par mot, ce qu'ils souhaiteraient entendre. 

Quel est votre défaut ?
- Je suis très méticuleuse et perfectionniste. 

Ha ça ce n'est pas un défaut !
- Vous pensez réellement que je vais évoquer, pendant un entretien, un point qui contribuera certainement à prolonger ma période de chômage ? 

Isma B >> Next !!!

Comment peut-on encore poser des questions du style: quel est votre défaut? ou Etes vous une personne de confiance ? ou même: Vous allez surement vous marier et avoir des enfants!?   Heuuu non sans blagues  !?

Vous vous imaginez dire à votre recruteur?
- Je suis une névrosée, j'ai déjà trahit la confiance de certaines personnes, je vais surement me marier avoir un enfant et passer en congé maternité. je suis de nature anxieuse et je n'ai pas confiance en moi ...(?)
Ca pourrait pourtant être les VRAIES réponses de beaucoup de candidats qui remplissent actuellement PARFAITEMENT leur fonction !


Soit dit en passant, beaucoup de personnes de mon entourage ont 0 (zéro) confiance en elles mais elles ont du caractère, et sont ambitieuses et motivées. ( Avoir du caractère n'est pas dire : "va te faire foutre" à chaque fois qu'on manque d'arguments, c'est plutôt ne pas se laisser marcher sur les pieds. Ce n'est pas aussi dire des vérités idiotes juste pour blesser du style, "elle est trop moche ta robe, bah oui moi chui trop honnête désolée !!  ou bien: "c'est quoi ce rapport de merde". 
ça c'est être insolent et très bête. On agit ainsi lorsqu'on est en conflit avec soi les amis, soignez vous"



Une entreprise est comme un compagnon, si elle est toxique, elle rendra votre vie infernale et c'est le burn out assuré.


J'avais eu une brève expérience, et heureusement "brève", dans une équipe plus que toxique, qui descendait le premier à quitter le bureau pour ensuite lui faire un grand sourire jaune, blanc ou rose, peut importe, tant qu'on peut l'appeler SOURIRE HYPOCRITE.



Vous ne pouvez pas évoluer dans une équipe qui se tire dans les pattes et des collègues lunatiques qui passent leur temps à critiquer tout ce qui bouge. Vous allez tous les jours au travail, tous les jours vous êtes dans un environnement qui influence directement votre moral et votre état mental. Une équipe toxique c'est comme la peste, elle n'a pas de remède, le mieux que vous ayez à faire est de chercher un autre travail. Concentrez vous sur votre recherche et ne déprimez pas si vous vivez un harcèlement au travail, gardez confiance en vous et n'ayez pas peur de penser que vous êtes seule à avoir raison et qu'ils ont TOUS tort. Le monde dans le quel on vit met rarement à l'écart les mauvaises personnes, bien au contraire ce sont les bonnes qui sont mises de coté, rabaissées et harcelées, ça en devient presque - Naturel. 



De toute façon, vous ne pourrez pas trouver pire. Fixez vous un objectif, par exemple, deux candidatures par jour au moment du déjeuner, vous n'êtes pas obligés d'informer tout le monde de votre démarche. Mieux encore, n'informez personne. 

Laissez tomber le - Oui mais c'est pas loin de chez moi... Ce n'est pas loin de chez vous mais à quoi bon mettre seulement 15 minutes pour rentrer "anéantis" chez vous ? on n'a pas plusieurs vies, alors essayons d'optimiser celle que nous avons, au maximum. Si on ne bouge pas, personne ne viendra taper à notre porte pour nous offrir ce que nous voulons sur un plateau d'argent. 

Ne vous accordez pas plus d'une journée de déprime ! Prenez votre quotidien en main, personne n'est mieux que vous. Si vous subissez un harcèlement au travail c'est généralement parce que vous êtes une personne intéressante, les gens ont peur et n'aiment pas les personnes intéressantes. Bien-sûr je généralise, puisque si vous êtes quelqu'un de bien, c'est qu'il y a forcement d'autres personnes aussi biens que vous et des équipes humaines, loyales et justes, j'en ai connu heureusement.


Dernière chose, dénoncez, ne gardez pas pour vous, parlez à vos amis, à votre supérieur s'il n'est pas aussi pourri, sinon laissez tomber. Il sexiste des Lois contre le harcèlement, des associations. Ne subissez pas.  Ne soyez pas trop gentils, ne soyez pas gentils tout court, soyez juste correctes, c'est suffisant. La liste est encore longue...


Si vous travaillez dans un environnement dégueulasse, commentez ce poste en anonyme si vous ne souhaitez pas laisser votre email, et dites nous tout, parfois, le fait même de parler, soulage.


Jusqu'à quand les supérieurs permettront un mauvais traitement mental -qu'on pourrait appeler HARCELEMENT- dans leurs équipes ? Un manager, responsable ou directeur n'est- il pas censé être le Gardien de son équipe et veiller REELEMENT à ce que la tranquillité et la loyauté y règnent ?



C'était l'article du jour







4 commentaires:

  1. Coucou ma belle !
    J'ai beaucoup apprécié ton article qui est tout à fait le reflet de la réalité. J'ai passé un entretien récemment pour évoluer dans mon entreprise. Une qualité à mon sens a été détourné en défaut et ça m'a choqué. On m'a dit que j'étais TROP humaine, tu imagines ?! Clairement je ne changerais pas ce que je suis pour correspondre à leurs attentes, j'irais voir ailleurs là où ce côté de moi sera totalement apprécié et mis en valeur. Gros bisous ma belle <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça ne m'étonne pas qu'ils aient remarqué ça en toi, mais ça me choc qu'on te le reproche. Tu me confirmes vraiment ce que je vois autour de moi. Le travail est devenu un point noir dans une vie, une source d'angoisse, j'en étais arrivée à dire dans un entretien que j'étais à la recherche de la bonne équipe, loyale, correcte et humaine. Et que le poste m'importe peu car Si l'équipe est bonne je pourrai bosser et exceller dans n'importe quoi.
      J'ai le souvenir extra ordinaire des après-midis où mes parents m'emmenaient avec eux au travail, leur équipe, l'environnement ... des gens supers qui n'ont rien à prouver, ni à eux ni aux autres, des collègues comme une famille. Un vrai travail d''équipe, tous ensemble pour un challenge et non pas les uns contre les autres pour une même mission ... et j'avais hâte de finir ma scolarité pour commencer à travailler !!! Tu as raison, ne change pas ! Et je te souhaite ( je suis sûre que tu trouveras ) un travail ou on saura apprécier ton côté humain : en voie de disparition dans ce monde lol

      Supprimer
  2. coucou
    je me suis reconnue dans cet article. J'ai travaillé pendant 6 ans dans une parfaite hypocrisie. J'ai subi du harcèlement, j'ai fermé ma tronche en pensant que c'était mieux et au final : licenciée pour faute ! la meilleure de l'année !
    bref, j'ai oublié cette partie de ma vie
    ensuite, pour retrouver un job : la grosse galère : sur 400 cv : 2 à 3 réponses reçues négatives ! ben tiens !
    du coup, je passe pour une mauvaise chômeuse (bon entretemps, j'ai eu beaucoup de soucis de santé). Enfin, moi et les autres. Le regard des autres sur les chômeurs est plus qu'antipathique !
    je vais recommencer mes recherches en janvier, date de fin de mes nombreux arrêts de travail. Je sais ce qu'il m'attend : sûrement la même haine des seniors ! bon, en même temps, je n'aurais plus d'enfant, je n'en ai plus l'âge et plus l'envie, mais les excuses seront toujours des excuses bidons ! et tout sera bon pour écarter une candidature qui peut coller pile poil mais dont certains paramètres ne lui permettront pas d'intégrer l'entreprise recruteuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que c'est très difficile, mais essaie de ne pas reprendre tes recherches avec des pensées négatives. c'est facile à dire je sais... Mais tu trouveras surement ce que tu souhaites si tu es exigeante, j'ai franchement l'impression que ça rassure les recruteurs de voir qu'une personne est exigeante et qu'elle n'est pas prête à prendre tout et n'importe quoi, en disant n'importe quoi je parle de l'équipe, si tu as en face de toi un recruteur de "merde" lache l'affaire et prend le également de haut, tu as besoin de lui autant qu'il a besoin de toi ! il n'a pas à te faire se sentir qu'il est supérieur à toi ( je sais que tu n'as jamais évoqué ce point mais c'est juste pour préciser car je n'en ai pas parlé dans l'article).
      Ceux qui bossent jugent beaucoup mais essaye de te dire que ce n'est pas forcement la joie dans leur boulot alors ils t'envient quelque part de ne plus subir ce qu'ils subissent, la plupart sont dans le déni totale. Alors ne fait pas attention aux jugement des autres et avance à ton rythme et apprécie ces moments de convalescence ou tu es tranquille- en tout cas j'espère -en attendant de trouver LE BON POSTE. Il existe, ne te précipite juste pas. Bisou

      Supprimer