13 mai 2014

Comment séduire une femme ?

Toujours en faisant des recherches sur internet, je lis un article -7 jours et je fais de vous un vrai séducteur- donnant des conseils pour aborder une fille dans la rue et la séduire. Oui pourquoi pas aborder une femme, les femmes aiment les hommes entreprenants, qui insistent ! Seulement aucune femme (ou bien alors pas beaucoup) n'aime les baratineurs qui donnent en 5 secondes un aperçu irréprochable de leur personnalité, du style: "Excusez-moi mademoiselle (pire encore : princesse), ou se trouve le Starbucks le plus proche? Lorsque j'habitais en Amérique du Sud il y en avait un, tous les deux mètres ! Je voudrai faire plaisir à ma grand-mère j'aime la surprendre de temps en temps en lui emmenant un cookie de Starbuck. Elle les adore! "

- Ce que vous êtres sensés retenir (selon lui) : WOWWW Il a habité en A m e r i q u e. et Trop mimi, il pense à sa grand-mère !!! sachant que, parait-il, "Starbucks" est le nouveau mega plan "drague". 

- Ce que vous retenez réellement : Cet homme, visiblement un peu trop bavard, veut vous en mettre plein la vue, c'est clair comme le nez au milieu de la figure. Car le genre d'homme -il faut le dire- parfait au début, pendant et après, existe à la 72e page des fables de La Fontaine, et se trouve généralement sur un cheval blanc.  

Certes, une femme a besoin de rêves, d'un homme qui la fait rêver, mais elle n'a nul besoin d'un faux chevalier qui veut juste mettre à jour sa technique de drague, aussi ringarde qu'elle puisse être ! 

Voilà... lorsqu’un homme vous abordera à la façon "Starbucks", souriez, et si le coeur vous en dit, accordez lui une chance :) sauf s'il vous parle de sa grand-mère ! Dans ce cas, fuyez, comme s’il était 00h30 et que vous courriez après le dernier RER pour rentrer chez vous. 

-Quelques astuces pour vous Messieurs, qui nous donneront envie de partager un café avec vous :

Si vous avez l'occasion d’aborder une fille
dans la rue, faites-le. Si on vous dit "non" ce n'est pas un drame, il peut y avoir beaucoup de raisons à cela :

Elle est prise, elle est pressée, elle n'ose pas dire oui même si elle en a envie, elle est timide, ou bien vous ne lui plaisez pas. 

Évitez le comportement qui vous fait passer pour un "séducteur" un "charmeur" c'est pas très "rassurant", vous risquez de paraître imbu de votre personne.

Si vous voyez qu'elle est hésitante, mais qu'elle finisse par vous dire non, laissez-lui votre numéro de téléphone.
Si elle dit oui, youpi! Invitez-la et si vous voyez  qu'elle sort son porte-monnaie, surtout, montrez-vous outrés!! "Hors de question qu'une femme m'invite" Ceci doit se lire sur l' expression de votre visage ! (Galanterie oblige). C'est à ce moment-là que vous marquerez des points, la première impression étant importante. Si vous êtes du genre (moitié- moitié), ne l’empêchez pas de payer, elle saura alors à quoi s'attendre. Et qui sait! Peut-être que ça ne la dérangera pas de s'imaginer dans les bras d'un homme qui laissera sa femme l'inviter au resto. 

Soyez naturel, n'en faites pas des tonnes, ne racontez pas de bêtises sur vous même, les choses finissent toujours par se savoir, vous perdrez votre temps et vous lui ferez perdre le sien. 

Enfin, ne parlez pas de vos EX ni des détails de votre vie, on s'en fou comme d'une guigne. 
Aucune femme ne se projette avec un homme qui accuse son ex de tous ses malheurs, des le premier RDV.

Ne soyez pas trop bavard, mais à l'écoute. 
Si après ce rdv, elle ne se montre pas très intéressée, ne vous fiez pas à ça, insistez intelligemment, restez dans sa vie, écrivez lui, montrez lui que vous vous intéressez à elle, proposez lui d'autres sorties, si elle les refuse toutes, passez à autre chose. Mais au moins vous en aurez le coeur net ;).après tout, ce n'est pas un jeu dangereux où vous avez tout à perdre!


N'oubliez pas que nous les femmes, oui oui toutes, avons besoin de sécurité et de protection, c'est ce qui séduit réellement, oubliez donc les grands-mères, la terracota men, et l'orgueil mal placé. c'est pas vous la nana . 
          
                                  C'était l'article du jour...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire